Point-loc.com » Fiscalité » Dispositif pinel 2019 : quel est le fonctionnement ?

Dispositif pinel 2019 : quel est le fonctionnement ?

Le dispositif Pinel permet aux contribuables de réduire leurs impôts grâce à l’investissement locatif. En achetant un bien respectant certains critères et en le mettant à la location, les particuliers peuvent ainsi défiscaliser un pourcentage du montant de l’investissement.

Présentation du dispositif Pinel

Succédant la loi Duflot, la loi Pinel a été reconduite en 2017 pour 4 ans. En 2018, le zonage a été resserré par l’état et concerne désormais les logements neufs dans les grandes agglomérations (Zones A, A Bis et B1).
Pour profiter du dispositif Pinel, le logement acheté doit répondre à certaines conditions et être mis en location pendant une durée fixée dès le départ. La loi Pinel peut s’appliquer sur une durée de 6, 9 ou 12 ans et donner ainsi lieu à 12, 18 ou 21% de réduction d’impôts. Voici un cas concret pour vous expliquer comment fonctionne le calcul Pinel. Dans le cas où vous décidez d’investir dans un bien de 150 000€, voici les différentes déductions fiscales que votre investissement vous permettra d’obtenir :

  • Pour une durée de location de 6 ans : vous profitez de 12% de déduction fiscale, soit 18 000€ au total ou 3000€ par an.
  • Pour une durée de location de 9 ans : vous profitez de 18% de réduction d’impôts, soit 27 000€ au total ou 3000€ par an.
  • Pour une durée de location de 12 ans : vous profitez de 21% de de réduction, soit 31 500€ au total ou 2625€ par an.
  • Le dispositif Pinel plafonne les investissements à 300 000€, dans la limite de deux investissements par an. Attention, pour bénéficier des réductions, l’appartement devra être loué et surtout, vous devrez impérativement respecter la durée définie.

    Quels changements prévus en 2019 ?

    La Loi Pinel a régulièrement connu des changements. Promise à un arrêt définitif, elle a finalement été prolongée, même si le zonage a été réduit en 2018. Pour 2019, les zones devraient théoriquement rester les mêmes, étant donné que le rayon d’action du dispositif Pinel a déjà été largement réduit cette année. Si l’Etat décide de réduire davantage le zonage, la loi Pinel perdrait probablement son effet levier sur la construction de logements neufs et le marché ne serait plus en mesure de répondre aux fortes demandes locatives.
    Pour le moment, aucune modification n’a été évoquée pour le dispositif Pinel en 2019. Les pourcentages devraient rester les mêmes. Les conditions d’éligibilité à la loi Pinel devraient aussi rester inchangées pour l’année prochaine. Pour le moment, les plafonds des loyers et des revenus pour les locataires ne doivent pas non plus subir de changement.

    Vous pouvez aimer ceci :

Separator image